top of page

💙 Dre Aselin Weng

Traduit de l'anglais


« Je suis née à Taiwan, vécue à Singapour et Vancouver, et en 2010, j’ai déménagé à Montréal. J’ai un diplôme de 1er et 2e cycle en physiothérapie, mais j’ai toujours voulu être médecin de famille, car j’aime développer des relations longitudinales avec mes patients. Je suis reconnaissante de travailler à Montréal au service des communautés que je trouve importantes, dont la population sourde et malentendante, et les unilingues mandarins. J’ai eu des enseignants bienveillants et investis qui m’ont aidé à devenir la personne que je suis aujourd’hui en m’encourageant et en me donnant des compétences. Ce qui inclut mes professeurs d’école, mes superviseurs en médecine clinique et mes professeurs de langues des signes.


Autre que CMME, je travaille aussi à un CHSLD spécialisé pour les résidents sourds et sourds-aveugles. J’ai plus de 200 patients sourds et malentendants qui utilisent la Langue des Signes Québécoise (LSQ) et la langue des signes américaine (ASL), et plusieurs personnes sourdes oralistes. Je suis attentive à la culture sourde, donc je mène mes visites médicales en ASL/LSQ et je porte un masque transparent spécial. Les interprètes sourds et entendants sont vitaux dans ma pratique, car ils m’aident à communiquer avec les immigrants sourds, nés à l’étranger, qui ne connaissent pas nos langues des signes (ou qui n’ont jamais été exposés à des langues des signes). Avec l’aide d’un interprète, j’enseigne aussi aux étudiants de 1re année en médecine et leur montre comment je rends service à la communauté sourde et malentendante. Je suis aussi une préceptrice clinique en pédiatrie sociale à McGill Medicine pour montrer aux étudiants et résidents qu’il y a des soins pour les enfants et adolescents sourds.


Je me sens la plus fière quand je sais que j’ai fait une différence importante dans la vie/santé d’un patient. Lorsque je prends du temps pour expliquer des choses à mes patients dans leur langue de préférence, je vois qu’ils me comprennent et me font plus confiance. C’est ce que j’aime à propos de mon travail dans lequel je peux mettre à profit mes compétences - j’adore utiliser cinq langues tous les jours! »

bottom of page