top of page

💙 Kevin Richer

« Je n'étais qu'un enfant, lorsque ma mère a souffert d'un anévrisme au cerveau, ce qui a changé du tout au tout sa vie. Elle qui avait trois emplois du jour au lendemain se retrouvait invalide. Lorsque j’étais jeune, je voulais devenir pompier. Toutefois, j'ai grandi en voyant ma mère être malade, donc j’ai développé un profond désir de prendre soin d'elle et de l'aider du mieux que je pouvais. Pendant cette période, j'ai été témoin de sa lutte et de sa résilience. Elle ne baissait jamais les bras et est devenue un modèle de persévérance à mes yeux.


C'est alors qu'à l’âge de 25 ans, j'ai repris mes études pour terminer mon secondaire et m'inscrire en soins infirmiers. J'y ai fait un DEP de deux ans pour devenir infirmier auxiliaire et j'ai ensuite travaillé en agence et en CHSLD, jusqu'au jour où j'ai eu la chance de rejoindre un GMF. J'ai pu me rendre rapidement compte, par mes collègues, mes patients et moi-même que c'était ma place. J'exerce comme infirmier depuis huit ans, dont quatre ans pour les Centres Médicaux Mieux-Être que j'ai eu la chance de bâtir de centre en centre avec une équipe extraordinaire. Je suis si fier de ce que nous avons accompli ensemble. Encore ce jour, je me considère chanceux de pouvoir dire que je travaille non seulement avec des collègues, mais aussi avec des amis.


Je sais que j'ai un impact positif dans la vie de mes patients lorsque l’un d’entre eux me mentionne qu'il s'est senti écouté ou qu'il me qualifie de sympathique. Faire la différence dans la vie des autres est ma passion, et c'est ce qui me motive chaque jour. »

bottom of page